Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

salat janaza sur un suicidé

Bismillah r rahmani r rahim

 

je transfère un article trouvé sur fb....

 

Selon Jâbir ibn Samira on ramena un suicidé devant le Messager d'Allah   afin qu'il accomplisse la prière des morts sur sa dépouille, il a refusé mais il a ordonné aux compagnons de prier sur lui.

 

 

 

L'avis de Omar ibn Abdelaziz, d'AI-Awza'i et de l'Imam Ahmad est de ne pas prier sur lui comme l'a fait le Prophète  . L'Imam Ahmad a ajouté sur la liste, le voleur de butin lors d'une expédition.

 

 

 

Dans les trois autres rites: Hanafi, Maliki et Shafi'i, il est possible de prier sur le suicidé. D'après eux, le refus du Messager d'Allah n'est pas un interdit catégorique. Dans un autre Hadith l'Envoyé d'Allah   dit: "Je ne prierai pas sur sa dépouille, afin que les musulmans ne se suicident pas".

 

 

 

 

 

Sheikh Ibn Baz écrit sur le fait de faire des condoléances et prière pour un suicidé:

 

 

 

Il n’y a aucun mal à leur présenter ses condoléances. Bien au contraire, car c’est même recommandé, même si le défunt avait désobéi à Allah en commettant le suicide ou un autre acte (fatal). Il est aussi recommandé de présenter ses condoléances à la famille d’une personne exécutée selon la loi du talion ou dans le cadre de l’application d’une peine normale telle que celle prévue en cas d’adultère. Ceci est aussi vrai pour la personne morte à cause d’un abus d’alcool. Il n’y a aucun mal à présenter ses condoléances à leur famille et à demander à Allah de leur pardonner et de leur accorder Sa miséricorde. 

 

 

 

Ces morts doivent être lavés (normalement) et ils doivent bénéficier de la prière faite pour les morts. Mais celle-ci ne doit pas être dirigée par un haut dignitaire musulman comme le sultan ou le cadi ou d’autres (personnalités de haut rang). Cela doit être confié à une personne (ordinaire). Ce traitement a pour but de dissuader (les autres) du mauvais comportement du défunt. 

 

 

 

Quant à la victime d’une agression, elle est tuée injustement. C’est pourquoi on lui fait la prière des morts et invoque Allah pour lui, pourvu qu’il soit musulman. Celui qui est tué dans le cadre de l’application de la loi du talion bénéficie de la prière faite pour les morts. On doit aussi invoquer Allah pour lui et présenter des condoléances à sa famille, pourvu qu’il soit musulman et n’ait pas commis l’apostat.

 

 

 

Allah est le garant de l’assistance. 

 

 

 

 

 

Madjmou’ fatawa wamaqalaat mutanawwia :: cheikh Abd al-Aziz ibn Baz, vol. 13, p.374::

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



20/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres