Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

OUM SALAMA

CONFERENCE SUR LES PIEUX PREDECESSEURS
mosquée de blanc mesnil le 13 mars 2010

A propos de OUM Salama : Hind bint Sahl .
Elle était la cousine de Khalid ibn Walid.
Elle a été élevée dans une maison de pieux prédécesseurs. Elle avait une bonne réputation, elle était

reconnue pour sa grande beauté, pour sa grande personnalité.
A la puberté elle épousa son cousin : abou salama, il était courageux, et c'était un cavalier téméraire

de la tribu des Qoreich.

Ils furent dans les premiers à embrasser l'islam. Ils étaient sincères envers Allah.
Ensemble ils ont eut 4 enfants : Zaynab, salama, Omar et Durra.
Ils furent dans les premiers émigrants en Abysinnie pour se soustraire au persécutions des païens.

Un jour la nouvelle se répandit que la majorité des habitants de la Mecque avait embrassé l'islam. Donc

beaucoup d'émigrants retournèrent à la Mecque. Mais arrivés là bas ils se retrouvèrent face à de

nouvelles oppressions et torture, jusqu'à la mort, de la part des qoraish. Le Prophète alayhi salat wa

salem leur ordonna d'immigrer à Médine.

Quand OUm salama et abou salama se préparèrent pour partir ils furent séparés :

ibn ichaq a dit, rapportant les propos d'oum salama : "lorsque abou salama décida d'émigrer à Médine, il

me prépara une chamelle, puis me fit monter avec mon fils salama sur mes genou. il prit la chamelle par

la bride et la guida. Mais lorsque les gens des BANOU EL MOUGHIRA le virent ils dirent : "si toi on ne

peut pas t'interdire de partir pourquoi veu tu qu'on laisse ta compagne partir avec toi?" ils lui

arrachèrent la bride et firent demi tour avec la chamelle.
Les BANOU ABD EL ASAD (clan de abou salama) les virent et se mirent en colère : "non par Allah nous ne

laisserons pas notre fils avec elle puisque vous voulez la séparer de notre compagnon!"; ils se

disputèrent alors mon fils salama chacun voulant le prendre et ils faillirent lui arracher le bras.
Les BANOU ABD EL ASAD me prirent donc avec eux, me remirent aux BANOU EL MOUGHIRA qui me gardèrent avec

eux.
Quand à Abou SALAMA, il partit à Médine. je fus donc spéarée de mon époux et de mon fils. Chaque matin je

sortais àà EL ABTAH où je restais pleurant jusqu'au soir. Cela dura une année ou presque, jusqu'au jour

où un homme des BANOU EL MOUGHIRA alla les voir et leur dit : "pourquoi ne la laissez vous pas cette

malheureuse rejoindre son mari et son fils?" ; ils me dirent alors : "va rejoindre ton époux si tu veux".
Les BANOU ABD EL ASAD me rendit mon fils , j'ai préparé ma chamelle, mis mon fils sur mes genoux et 'ai

pris le chemin de Médine pour aller retrouver mon époux. Personne ne m'accompagnait.


Pendant son voyage elle rencontra OTMAN. De par sa générosité la voyant seule avec son fils il

l'accompagna jusqu'à Médine. Une fois arrivés, il repartit vers MEKKA;

Oum Salama était pieuse envers Allah, elle a servi son mari et son fils avec obéissance. Son mari a

participé aux batailles de Badr et ohod; il y a gravement été blessé, et sa femme la soigner. Une fois

soigné il fut envoyé pour combattre les BANI SADI, il a gagné et a remporté un gros butin, mais sa

blessure s'est rouverte et il ne tarda pas à mourir...

IBN sa'd rapporte que oum salama a dit : "il m'a été rapporté que toute femme dont l'époux meurt et fait

partie des élus du paradis, sera elle aussi parmis les habitants du paradis. Et si elle se remarie pas,

ils seront réunis au paradis. Il en est ainsi pour l'homme qui reste seul après la mort de son épouse.

J'ai dit alors à abou salama : "faisons le serment qu'aucun de nous ne se remariera après la mort de

l'autre" il m'a répondu : "et tu m'obéiras" j'ai répondu oui, je ne t'ai demandé cela que pour t'obéir.

IL m'a alors dit : "si je meurs avant toi remarie toi, puis il ajouta : "allahumma donne à oum salama

après moi un homme meilleur que moi et qui ne la reniera jamais!"

Abou salama avait appris à oum salama le hadith du Prophète alayhi salat wa salam qui dit : Allahuma,

soit satisfait de mon épreuve, accorde moi une récompense pour elle et donne moi en échange ce qui est

meilleur qu'elle."

Oum salama a dit : "lorsque abou salama était à l'agonie il a dit : Allahuma donne à ma famille ce qui

est meilleur que moi" et il rendit l'âme. J'ai dit : Nous sommes à Allah et c'est à Lui que nous

retournons, Allahuma j'accepte mon épreuve pour Ton Amour", j'ai faillit dire "et accorde moi ce qui est

meilleur" mais je me suis dit qui est meilleur qu'abou salalma, mais je finis par le dire.

Après sa période de viduité, elle fut demandée en mariage par Abou bakr ainsi que par Omar, elle refusa.

Hateb ibn abi BALTAA vint la voir pour lui annoncer que le Prophète alayhi salat wa salam souhaitait

l'épouser. Elle répondit : je suis agée, j'ai des enfants à charge, et de plus je suis une femme

jalouse". CE à quoi le Prophète alayhi salat wa salam lui répondit : "moi je suis plus agé, tes enfants

seront à la charge d'Allah et de Son Messager et quant à la jalousie, je prie Allah pour qu'Il t'en

débarasse."

OUm salama était selon les gens d'une grande beauté, mais cela a aussi été rapporté par Aicha radia Allah

anha

Elle devint "mère des croyants", elle prit la chambre de zeineb bint khouaima (la mère des pauvres). Ce

qui s'y trouvait fut sa dot (un drap en velours servant d'habit l'hiver et de lit en été, un oreiller en

cuir garni de fibres de palmier, deux meules pour le blé, deux jarres une d'eau et une de farine, et une

écuelle pour pétrir)

En l'an 6 de l'hégire le Prophète alayhi salat wa salam est partit pour la omra accompagné de oum salama,

mais les polythéistes lui bloquèrent l'entrée. Ils s'établirent à El Houdaybiya. Le prophète alayhi

salat wa salam signa un accord avec les koraishites aux conditions dictées par ceux ci. Le Messager

d'Allah accepta de revenir à Médine. Pour cela il ordonna aux musulmans de mettre fin à l'état de

sacralisation en se rasant et immolant leur bête. Mais ceu ci déçus par les termes du traité ne

répondirent pas aux injonctions du Prophète alayhi salat wa salam. Le Prophète alayhi salat wa salam

rentra déçu et triste et sen plaignit à oum salama. Oum salama la sage et perspicace, juste, lui dit : "o

messager d'Allah! sors vers eux et ne leur parle pas, rase toi et immole ton offrande, et ils suivront

tes rites!"

Le Prophète suivit ce que oum salama lui a conseillé et voilà que les musulmans l'imitèrent. Ensuite ils

revinrent à médine sans avoir accompli de omra. Grâce à l'avis judicieux et pertinent d'oum salama une

fitna a été évitée.


OUm salama a eut une vie heureuse et sereine, elle fut très affligée de sa mort. Elle vécut après lui

alayhi salat wa salam dans l'aumône, le jeûne et l'adoration.

C'était toujours la première des femmes à être visitée par le prophète alayhi salat wa salem et Aicha la

dernière.

Elle fut la deuxième après Aicha a rapporté des hadith (au total environ 387). Environ 378 Dans le sahih

Boukhary, et 10 dans sahih muslim.

Elle mourut à 84 ans environ en l'an 59 ou 61 de l'hégire. Abou horaira pria sur sa dépouille, et elle

fut enterrée à el Baqi avec les autres mères des croyants..

QU'Allah agréé et récompense oum salama et toutes les mères des croyants, ainsi que le Prophète ses

compagnons et sa famille...AMINE

(notes prises par moi même avec des corrections apportées par le livre : les mères des croyants de Fadl

haja et Hassan hosseine essayyid)


22/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres