Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

Jour de Arafat

 

Le Jour de Arafat

 

 



- Le jour de ‘Arafat (9éme jour du mois Dhull-Hijja) pensez à jeûner ce jour-là, car Allah pardonnera toutes les fautes commises l’année dernière et cette année, et ceci parce que Allah est clément avec ses serviteurs.

On interrogea le Messager de Allah PSL sur le jeûne du jour de Arafa, il dit:
« J’espère de la récompense de Dieu que ce jeûne efface les péchés de l’année dernière et ceux de l’année à venir. » [Muslim]

- Sachez aussi que dans ce jour de ‘Arafa, Allah Exauce les invocations (prières) et les demandes des croyants, Allah Pardonne les péchés et les fautes de celui qui se repent, et Allah Fait descendre de Sa Clémence.
En effet le messager d’Allah Mouhammed (salallahou ‘alayhi wa sallam) a dit :
« Au jour de ‘Arafa, Allah délivre de l'Enfer plus de serviteurs qu'Il ne le fait en aucun autre jour ». ( Muslim d'après ‘Aïcha (RAA).

- Notre Prophète (salallahou ‘alayhi wa sallam) dit également : « la meilleure des invocations (du’aa), c’est l’invocation du jour de ‘Arafa. Et la meilleure des paroles que j’ai prononcée, ainsi que les prophètes avant moi est :

laa ilaha illalah
wahdahou laa chariikallah,
lahoul moulkou
wa lahoul hamd
wa houwa ‘ala koulli chayïn qadiir,

C'est-à-dire : Il n’existe pas de divinité autre que Allah, à Lui appartient la royauté, et à Lui revient les louanges, et c’est Lui qui est capable de tout ».(Tirmizi et Al Bayhaqi RAA) = également réciter à la fin de la sâlât.

- En plus de la repentance, le musulman doit profiter de cette période importante, pour accomplir des bonnes actions qui le rapprocheront de son Seigneur et pour qu’Allah l’élève dans les degrés du Paradis.
Allah dit dans le Coran :
{Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un paradis large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux}. Sourate 3, verset 133.

- Arafat est le pilier le plus important du pèlerinage. Ce jour-ci des millions de pèlerins se rassemblent sur la station d’Arafat. Ils invoquent, glorifient et prient Dieu. Ils recherchent l’intimité avec Dieu et Son Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) en faisant des bénédictions sur le Prophète et sa famille. Ce jour-ci a une forte symbolique pour le jour du jugement dernier. (Qu’ALLAH puisse accorder leurs pèlerinage. Amine)
Ce jeûne est donc recommandé à celui qui n’accomplit pas le pèlerinage. Quant au pèlerin, le jeûne de la journée d’ Arafa n’est pas institué pour lui, car le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) s’était abstenu de le jeûner. Il a même été rapporté qu’il en a interdit le jeûne.

- C’est le jour du pardon des péchés et de l’affranchissement de l’enfer.

- Notre mère Aïcha, qu'Allah l’agrée, dit que le Prophète PSL a dit :
« Il n’est pas de jour pendant lequel Dieu affranchit plus de serviteurs que le jour d’Arafat. … ». (Rapporté par Muslim).

- Dans ce jour d’Arafat, la Clémence d'Allah Descend, Sa miséricorde envahie l’univers, Allah Exauce les invocations et Pardonne les péchés des repentis. C’est un jour pour revenir et se rapprocher de son Seigneur. Une occasion pour multiplier ses efforts, soigner sa prière, parfaire son jeûne, se rappeler Dieu et profiter de toutes les portes du bien, grandes ouvertes.

Qu’Allah SWT Exauce nos prières, accepte notre jeûne et nous compte parmi ses pieux serviteurs ! Amine.

voici un RAPPEL SUR LE JEUNE incha allah

Tout d'avoir AVOIR L'INTENTION :
C'est une condition essentielle pour la validité du Siyam (Jeûne). Ainsi, cette intention doit être présente dans le coeur (Nawaytou Siyam).

Allah azzou ajél dit : « Tout ce que fait le fils d’Adam est pour lui-même sauf le jeûne, il est pour Moi et c’est Moi qui en donne la récompense… » [ Hadith unanimement reconnu authentique ]

Parmi les indénombrables vertus du jeûne, ce dernier est aussi une protection infaillible, car le Prophète a dit :

« Le jeûne préserve de l'enfer tel un bouclier au combat » [ Rapporté par Ahmed ]

On peut encore se faire une idée du mérite du jeûne en soulignant qu'au Jour du jugement dernier, Allah invitera les jeûneurs à entrer par la porte de "Rayane", la porte des "rafraîchissements", qui ne sera franchie que par eux.

Ce que le musulman doit retenir, c'est que le jeûne ne consiste pas uniquement à se priver de nourriture, boissons, relations intimes … Mais cela doit être un jeûne complet et sincère qui nous fera profiter pleinement de La récompense divine.

À cet effet, nous allons énumérer quelques points importants :

- Pratiquer le jeûne de la langue [en contrôlant sa langue]

- La langue est à l'origine de beaucoup de maux et de problèmes, elle peut blesser plus profondément qu'une arme, et est capable de semer la discorde et de briser des ménages... Tout musulman doit tenir sa langue, ne pas prononcer des mots grossiers, il ne doit pas non plus dire des paroles vaines, ni calomnier, ni médire, ni mentir…

Le Prophète a dit :
« Quand l’un de vous jeûne, qu’il s’abstienne de dire des choses obscènes et d’élever la voix. Si quelqu’un l’insulte ou le provoque au combat, qu’il se contente de dire : “ Je suis en état de jeûne ”… » [ Hadith unanimement reconnu authentique ]

- Pratiquer le jeûne des yeux [en maîtrisant son regard]

Allah a dit :

{ Prescris aux croyants de tenir leurs yeux baissés et de dominer leurs sens. Cela les rendra plus purs. Allah sait tout ce qu’ils font. } [ Sourate 24 - Verset 30 ]
Comme on le sait, le regard en islam est autorisé, mais uniquement dans le licite, car il est dit Allah nous a donné deux yeux, mais avec cela, Il nous a donné deux "couvercles" pour les préserver des choses qu'Allah n'aime pas et ces couvercles sont : les paupières.
La vue est l'une des portes qui mène au coeur, et pour preuve, lorsque l'on regarde une mauvaise image, elle nous reste en tête des jours voir des années, et par conséquent elle tache notre coeur, qui devient plus lourd a l'adoration d'Allah .

- Pratiquer le jeûne de l'ouïe [en se préservant les oreilles]

Allah nous dit :

{ Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance ! L'ouie, la vue et le cœur ; sur tout cela, en vérité, on sera interrogé } [ Sourate 17 - Verset 36 ]

Le musulman doit se préserver des mauvaises paroles, même s’il ne les dit pas. Il doit aussi veiller à ne pas les entendre. Il veille aussi à ne pas détourner son cœur de l'adoration d'Allah , en évitant ce qui rend son cœur faible, tel écouter de la musique, prêter l'oreille à la médisance, le colportage, les mots grossiers, les paroles vaines…

- Pratiquer le jeûne du corps en général [en se préservant les membres]

Le "nafs" ou ego : En le soumettant à l'adoration. Comme on le sait, notre nafs n'aime que se reposer, ne pas se fatiguer... et pour y remédier, nous l’éduquons par le biais du jeûne, en ne lui donnant pas satisfaction et en le soumettant aux actes d'adorations.

Le coeur : En le nettoyant des choses de ce bas monde auquel il est souvent rattaché, et en le faisant "jeûner" en le privant des choses qu'il aime, et entre autres en donnant les biens auxquels il est trop lié, car un attachement excessif aux biens nous rend difficile l'attachement à notre Créateur.

Les mains : En ne prenant que les choses qui plaisent à Allah , [en s'interdisant les gestes grossiers, persécuteurs, ou injustes...] tel que prendre le Coran, donner de la main droite, prendre de la main gauche (zakat = aumone)

Les pieds : En ne se rendant que vers les endroits qui plaisent à Allah tel que la mosquée…

Le Jeûne est donc avant tout une cure pour tout le corps.

Dévouons nos actes à notre créateur, qu'allah nous guide et nous aide dans notre parcours ici-bas et nous guide d'une lumière éclatante pour nous mener au Paradis incha allah. Amine

wassalam ALAYKOUM WA RAMATOLLAH WA BARAKATHOU

Le jour d'Arafa.
 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

C'est un jour par lequel Allah a juré.

Or le grand ne jure que par ce qui est grand. C'est le jour bien attesté dont il est question dans la parole du Très Haut :
«... et par le jour promis ! »
(Sourate 85 : Les constellations (Al-Buruj), Verset 2).

D'après Abou Hourayra (que Dieu lui accorde Sa satisfaction):
« le jour promis est le jour de la Résurrection et le jour bien attesté est le jour d'Arafa et le jour témoin est le vendredi. »
(Rapporté par at-Tirmidhi).

C'est le witr par lequel Allah a juré dans Sa parole :
« Par le pair et l' impair ! »
(Sourate 89 : L'aube (Al-Fajr), Verset 3).

Ibn Abbas (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) dit :
« ach-chaf' signifie le jour du sacrifice et al-witr le jour d'Arafa. »
(C'est également l'opinion d'Ikrima et Ad-Dhahhak).

Son jeûne expie deux années de péchés.

D'après Abou Qatada (que Dieu lui accorde Sa satisfaction) le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a été interrogé à propos du jour d'Arafa et il en a dit :
« Il expie les péchés de l'année précédente et ceux de l'année suivante »
(Rapporté par Mouslim).

Mais ce jeûne est recommandé à celui qui n'accomplit pas le pèlerinage. Quant au pèlerin, le jeûne de la journée d' Arafa n'est pas institué pour lui, car le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) s'était abstenu de le jeûner. Il a même été rapporté qu'il n'en a pas interdit le jeûne.

Le jour d'Arafa (le 9eme jour de Dhul Hijja): Le lundi 15 novembre 2010 incha'Allah.

Et Allah est plus savant.
 
 




 
Retrouvez le hadith du jour sur www.hadithdujour.com
Pour vous désinscrire envoyez un mail avec pour sujet Desinscription à islam@hadithdujour.com


17/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres