Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

Concernant les fêtes musulmanes

Concernant les fetes musulmanes :

 

 

 


Cheikh Muhammad Salih al-Outhaymine a dit : qu'en dehors de ces trois fêtes-là, il n’existe aucune autre fête :

...« ’idu-l-fitr » (fête suivant la fin du mois de ramadhan).

« ’idu-l-adha » (jour du sacrifice de la bête).

« ’idu-l-ousbou’ » (fête hebdomadaire soit le vendredi).

Toutes les fêtes innovées en dehors de ces fêtes-là sont donc rejetées à la face de celui qui les a initiées et n’ont aucune valeur (fausses) dans la religion d’Allah, Exalté soit-Il, conformément à la parole du prophète, Õáì Çááå Úáíå æÓáã : "Celui qui a initié un acte innové ne faisant pas partie de notre religion est rejeté" [1], rejeté signifiant non accepté auprès d’Allah et dans une autre version : "Celui qui fait un acte ne faisant pas partie de notre religion est rejeté".
[1] Bukhâri, 1297
Source extrait de : Fatawa arkân al-islâm, Question 90, Page 174.

Vous aurez des compléments d'info sur ce lien : http://www.sounna.com/article.php3?id_article=193

Mais je vous tiens à vous mettre un extrait de ce lien qui m'a frappée : (tiré du troisièmement)

"Il a d'ailleurs été authentiquement raporté d'après Anas ibn Mâlik _raDiAllahu 'anh_ : lorsque le prophète _alayhi salat wa salam_ est arriva à Médine, il remarqua que deux journées dans l'année étaient réservées aux jeux et divertissements. Le prophète demanda : "que représentent ces deux jours ?" On lui répondit : "ce sont deux jours durant lesquels nous nous amusions avant l'avènement de l'Islam" Le prophète _alayhi salat wa salam_ déclara alors : "Allah les a remplacés pour vous par deux jours meilleurs : le jour de la fête al aDhâ et celui de la fête al fitr" (chaine de transmission authentique, rapporté par l'imâm ahmad, abou dawoud et an nassa-i)



18/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres