Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

les clefs.... Avez vous les bonnes clefs...

Bismillah r Rahmani r Rahim

 

 

je transfère

 

 

Allah -Gloire et pureté à Lui- a attribué une clef qui ouvre la porte de toute chose recherchée :

 

sGreen.gifLa clef de la prière est la purification. Comme l’a dit le Prophète (sallallahou 'alaihi wa sallam) :

 

« La clef de la prière est la purification. »

[ Hadith authentique. Rapporté par Tirmidhî et Ahmed.]

 

sGreen.gifLa clef du pèlerinage est la sacralisation (Al Ihrâm).

 

sGreen.gifLa clef de la bonté est l’aumône.

 

sGreen.gifLa clef du Paradis est l’unicité (At-Tawhîd).

 

sGreen.gifLa clef de la science est le bon questionnement et l’écoute attentive.

 

sGreen.gifLa clef de la victoire et du triomphe est la patience.

 

sGreen.gifLa clef du rajout est le remerciement.

 

sGreen.gifLa clef de l’amitié et de l’amour est le rappel.

 

sGreen.gifLa clef du succès est la crainte révérencielle (At-Taqwâ).

 

sGreen.gifLa clef de la réussite est le désir et l’appréhension.

 

sGreen.gifLa clef de l’exaucement est l’invocation.

 

sGreen.gifLa clef du désir de l’Au-delà est l’ascétisme de cette vie d’ici-bas.

 

sGreen.gifLa clef de la foi est la réflexion des serviteurs sur l’Œuvre d’Allah -Gloire et pureté à Lui-.

 

sGreen.gifLa clef de l’entrée auprès d’Allah -Gloire et pureté à Lui- est la soumission du cœur et sa sincérité envers Lui -Gloire et pureté à Lui- en amour et inimitié.

 

sGreen.gifLa clef de la vie des cœurs est la méditation du Coran, l’imploration aux lueurs du jour et le délaissement des pêchés.

 

sGreen.gifLa clef de l’obtention de la miséricorde d’Allah -Gloire et pureté à Lui- est l’accomplissement vertueux de Son adoration ainsi que l’effort de faire le bien envers les créatures.

 

sGreen.gifLa clef de la subsistance est l’effort joint à la demande de pardon et la piété.

 

sGreen.gifLa clef de la puissance (fierté) est l’obéissance à Allah et à Son Messager .

 

sGreen.gifLa clef de la préparation à l’Au-delà est de réduire son espoir [de ce bas-monde].

 

sGreen.gifLa clef de tout bien est le désir d’Allah et de la demeure dernière (l’Au-delà).

 

sGreen.gifLa clef de tout mal est l’amour de ce bas monde et nourrir de grands espoirs.

 

Ce chapitre est immense.

 

Il fait parti des chapitres les plus bénéfiques de la science.

 

Il correspond à la connaissance des clefs ouvrant les portes du bien et [fermant] celles du mal.

 

Nul ne peut en avoir connaissance et s’y attacher excepté celui qui en acquiert une grande part et à qui Allah accorde la réussite.

 

En effet, Allah -Gloire et pureté à Lui- a attribué à chaque bien et à chaque mal une clé qui en ouvre la porte ou la ferme.

 

Par exemple, le polythéisme, l’orgueil, l’inattention au rappel d’Allah et à accomplir ce qu'Il mérite de droit ou encore s’écarter de ce que le Messager d’Allah (sallallahou 'alaihi wa sallam) a apporté de la part de son Seigneur, etc. constituent autant de clefs [qui ouvrent les portes] de l’Enfer.

 

[On peut encore citer] :

 

sOrange.gifLa clef de tout péché est le vin [l’alcool, etc.] [Note du traducteur : En fait, toute boisson enivrante qui fait perdre la raison.]

 

sOrange.gifLa clef de la fornication est la musique.

 

sOrange.gifLa clef de la demande et du désir ardent est de poser son regard sur les formes [et les figures]

 

sOrange.gifLa clef de la désillusion et de la privation est la paresse et le repos.

 

sOrange.gifLa clef de la mécréance est les désobéissances.

 

sOrange.gifLa clef de l’hypocrisie est le mensonge.

 

sOrange.gifLa clef de l’avarice, de la rupture du lien de parenté et de la spoliation des biens est l’avidité et la convoitise.

 

sOrange.gifLa clef de toute innovation et de tout égarement repose sur le fait de s’écarter de ce que le Messager d’Allah (sallallahou 'alaihi wa sallam) a apporté.

 

Seule une personne clairvoyante sur elle-même, sensée et pouvant discerner le bien du mal dans cette existence peut confirmer véridiquement ces choses-là.

 

Par conséquent, il convient que le serviteur accorde une attention toute particulière à la connaissance de ces clefs et de ce qu’elles ouvrent ou ferment.

 

Au-delà de cela, c’est Allah qui accorde la réussite en toute justice.

 

La royauté et la louange lui appartiennent, de même que le bienfait et la grâce.

 

Allah dit (traduction rapprochée) :

 

{Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait, mais ce sont eux qui seront interrogés [et ils devront rendre compte de leurs actes].} [Sourate : Les Prophètes, 21 : 23.]

 

Source :حـادي الأرواح الى بـلاد الأفـراح - Hadi al-arwah ila bilad al-afrah (page : 101 - 102).


copié de convertistoislam.over-blog.com


Cheikh Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya

 

 

Source :

 

ttp://3ilm.char3i.over-blog.com/



05/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres