Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

Les ablutions : lavage purificateur avant la prière

Bismillah r Rahmani r Rahim

 

je transfère

 

D'après Harith, un jour Othman (qu'Allah l'agrée) s'est assis et nous nous sommes assis avec lui alors le mouadhin est venu. Othman (qu'Allah l'agrée) demanda qu'on lui apporte de l'eau dans un récipient. Il y avait environ un moud (1) dans le récipient.
Alors il a fait les ablutions puis a dit: J'ai vu le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) faire les ablutions comme je viens de les faire puis il a dit: « Celui qui fait les ablutions comme je viens de les faire (2) puis se lève et prie la prière du dohr, il lui est pardonné ce qu'il y a entre elle et la prière du sobh. Puis il prie le 'asr et il lui est pardonné ce qu'il y a entre elle et la prière du dohr. Puis il prie le maghreb et il lui est pardonné ce qu'il y a entre elle et la prière du 'asr. Puis il prie le 'icha et il lui est pardonné ce qu'il y a entre elle et la prière du maghreb. Puis peut-être qu'il se couche durant la nuit. Puis si il se lève, fait les ablutions et prie le sobh il lui est pardonné ce qu'il y a entre elle et la prière du 'icha et elles sont (3) - les bonnes actions font partir les mauvaises - [Sourate Houd n°11 verset 114] ».
Ils ont dit: Ceci sont les bonnes actions mais quelles sont celles qui perdurent (4) ô Othman ? Othman (qu'Allah l'agrée) a dit: Elles sont: - Il n'y a pas d'autre divinité méritant d'être adorée si ce n'est Allah, Gloire à Allah, toute la louange est pour Allah, Allah est le plus grand et il n'y a de force et de puissance que par Allah - (5).
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°366)


وعن الحارث مولى عثمان قال جلس عثمان رضي الله عنه يوما وجلسنا معه فجاء المؤذن فدعا بماء في إناء أظنه يكون فيه مد فتوضأ ثم قال: رأيت رسول الله صلى الله عليه وسلم يتوضأ وضوئي هذا ثم قال: من توضأ وضوئي هذا ثم قام يصلي صلاة الظهر غفر له ما كان بينها وبين الصبح ثم صلى العصر غفر له ما كان بينها وبين الظهر ثم صلى المغرب غفر له ما كان بينها وبين العصر ثم صلى العشاء غفر له ما كان بينها وبين المغرب ثم لعله يبيت يتمرغ ليلته ثم إن قام فتوضأ فصلى الصبح غفر له ما بينها وبين صلاة العشاء وهن الحسنات يذهبن السيئات
قالوا: هذه الحسنات فما الباقيات يا عثمان؟ قال: هي لا إله إلا الله وسبحان الله والحمد لله والله أكبر ولا حول ولا قوة إلا بالله

(1) C'est à dire la quantité d'eau que l'on peut mettre dans les deux mains lorsqu'elles sont rassemblées.

(2) ceci nous montre que le mérite que le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) va montré ensuite est conditionné par le fait de faire les ablutions de la même manière que lui. Ainsi il est très important pour les musulmans d'apprendre en détail comment le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) faisait les ablutions.

(3) C'est à dire les prières obligatoires.

(4) Ceci est une allusion aux versets suivants:
Allah a dit dans la sourate Kahf n°18 verset 46: « L'argent et les enfants sont la beauté de la vie d'ici-bas mais les bonnes actions qui perdurent ont auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et suscitent une belle espérance ».


قال الله تعالى :  الْمَالُ وَالْبَنُونَ زِينَةُ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَالْبَاقِيَاتُ الصَّالِحَاتُ خَيْرٌ عِندَ رَبِّكَ ثَوَابًا وَخَيْرٌ أَمَلا

Allah a dit dans la sourate Maryam n°19 verset 76: « Les bonnes actions qui perdurent ont une meilleure récompense auprès de ton Seigneur et une meilleure destination ».


قال الله تعالى :  وَالْبَاقِيَاتُ الصَّالِحَاتُ خَيْرٌ عِندَ رَبِّكَ ثَوَابًا وَخَيْرٌ مَّرَدًّا

(5)
En phonétique :
La Ilaha Illa Allah, Sobhanallah, El Hamdoulilah, Allahou Akbar, La Hawla Wa la Qouwata Illa Billah

En arabe:

لا إله إلا الله وسبحان الله والحمد لله والله أكبر ولا حول ولا قوة إلا بالله

Remarque concernant : لا حول ولا قوة إلا بالله
(La Hawla Wa la Qouwata Illa Billah)

Cheikh Abder Razaq Al Abad a dit dans son livre Al Hawqala p 48: « Certaines personnes se trompent dans l'utilisation de cette parole, ils l'utilisent comme une parole de regret et ne comprenne pas d'elle le sens de la demande de secours. Cheikh Al Islam Ibn Taymiya a dit: Ceci car cette parole est une parole de demande de secours et pas une parole de regret. Beaucoup de gens la prononce lors des malheurs comme un regret et ils la disent par plainte et pas par patience ».



22/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres