Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

chapelet pour le dhikr

 

bismillah r rahmani r rahim

 

 

 

 

 

 

 

Shaykh Muhammad Nasir-ud-Din Al-Albani a mentionné dans Silsila Ad-Da'ifa (1/110), où il

 

 

 

cite le hadith (faible) : « Quel bon rappel est la subha [masbaha] (chapelet pour le dhikr)

 

 

 

»,

 

 

 

A mon avis, la signification de ce hadith est invalide pour de nombreuses raisons :

 

 

 

Premièrement, la subha [masbaha] est une bid'a et n'était pas connue à l’époque du prophète

 

 

 

(salallahu 'alayhi wa-sallam). Cela est arrivé après, alors comment se pourrait-il qu’il

 

 

 

(salallahu 'alayhi wa-sallam) ait encouragé ses compagnons (radiallahu 'anhum ajma'in) à

 

 

 

faire quelque chose qui leur était inconnu ?

 

 

 

La preuve pour ce que j'ai dit est la narration rapportée par Ibn Wadda dans Al-Bid’a wa-

 

 

 

nahi 'anha de Al-Salt ibn Bahram, qui a dit :

 

 

 

« Ibn Mas'ud est passé devant une femme qui avait [une masbaha (chapelet)] avec lequel elle

 

 

 

faisait le tasbih et il l'a cassé et jeté de côté, puis il est passé devant un homme qui

 

 

 

faisait le tasbih avec des cailloux, il lui a donné un coup de pied et a alors dit : « Tu

 

 

 

penses que tu es meilleur que les compagnons, mais tu suis une bid'a injustifiée ! Tu penses

 

 

 

que tu as plus de science que les compagnons de Muhammad (salallahu 'alayhi wa-sallam)! »

 

 

 

Son isnad est sahih jusqu’à As-Salt, qui est un des disciples  dignes de confiance (thiqat)

 

 

 

des Tabi'in.

 

 

 

Deuxièmement, cela va contre la guidée du prophète (salallahu 'alayhi wa-sallam). 'Abdullah

 

 

 

ibn ' Amr (radiallahu 'anhu) a dit :

 

 

 

« J'ai vu le messager d'Allah (salallahu 'alayhi wa-sallam) compter le tasbih sur sa main

 

 

 

droite. »

 

 

 

Article tiré du site clearpath.com

 

 

 

Source: Silsila Ad-Da'ifaTraduit par les salafis de l’Est   * * * Q : Qu’en est-il de la pratique du Tasbîh1 à l’aide d’un chapelet ? Si la réponse est

 

 

 

négative, est-il permis de l’utiliser avec la seule intention de comptabiliser le nombre de

 

 

 

Tasbîh ?

 

 

 

R : Il vaut mieux le délaisser, et certains savants l’ont fortement déconseillé. Le mieux

 

 

 

est donc de pratiquer le Tasbîh [en comptant] à l’aide des doigts, comme le faisait le

 

 

 

Prophète, prière et salut d’Allah sur lui. On rapporte de lui qu’il a ordonné de pratiquer

 

 

 

le Tasbîh et le Tahlîl2 à l’aide des doigts. Et il a dit :

 

 

 

« Les doigts seront questionnés et il leur sera demandé de témoigner (le Jour du Jugement).

 

 

 

»  Rapporté par Abû Dâwûd, chapitre de la prière, n°1501, At-Tirmidhî, chapitre des

 

 

 

demandes, n°3583, Ahmad 6/371. 

 

 

 

  Cheikh Ben Baz

 

 

 

Al-Fatâwâ, Kitâb ad-Da’wa, page 76.

 

 

 

____

 

 

 

1 C’est le fait de dire Subhânallah (Gloire et pureté à Allah). [N. du T.]

 

 

 

2 C’est le fait de dire Lâ ilâha illa Allah (Il n’y a de divinité digne d’être adoré si ce

 

 

 

n’est Allah). [N. du T.] 

 

 

 

 

 

 

 

  Ibnou Taymiya dans majmou' el fatawa volume 22 page 506 est d'avis que c'est permis sauf

 

 

 

qu'il n'est pas permis de le porter de facon apparente ou obstentatoire.

 

 

 

wallahou 'alam

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



23/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres