Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

BAGARRE A LA MOSQUEE (rappel sur jihad n nafs)

Bismillah r rahmani r rahim

 

je transfère car j'ai beaucoup aimé la fond et la forme de l'article..

Qu'Allah récompense cette soeur pour son rappel très bénéfique masha Allah.

 

 

 

 

On interrogea Ibn Al Moubarak sur l'orgueil; il disa: c'est le fait que tu méprise les gens, et on l'interrogea sur la prétention; il disa: c'est le fait que tu te considère possédant quelque chose que les autres n'ont pas.

************************************

Salamou'alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouhou akhawat,
 BISMILLAH
 
Tout d'abord je vous souhaite à toute une belle fête de l'AID qu'ALLAH acccepte de nous pardonner tout nos pêchés de l'année écoulée ( et plus encore insha Allah) et qu'Il nous accorde une vie assez longue pour revenir purifiées à Lui.
Ce mail, est le fruit d'une réflexion que je me suis faite lors de la prière de l'Aid à la mosquéee hier.
Sa rédaction est motivée, par le fait qu'il est primordial voir obligatoire de nous enjoindre la bonne réflexion, le rappel et le convenable. Cependant, j'ai compris que nul ne peux  profiter des conseils qu'il donne sans  les apliquer en premier lieu à sa personne.
 
Allah m'a autorisé à faire partie de cette oumma qui est la meilleure des oumma que cette terre ait portée; Une oumma guidée par le meilleur des hommes que cette terre as foulée, paix et bénédictions sur lui.Donc je ne peux commencer sans remercier Allah de nous avoir fait musulmanes, d'avoir mis dans notre coeur le meilleur des cadeaux que l'on puisse faire à une créature: la guidée. Qu'Allah soit bénis par Son Nom et  aucun mot ne peuvent exprimer notre reconnaissance. Nous qui ne sommes RIEN, Il nous a insufflé la vie par la foi, car ne pas croire en Allah c'est vivre sur cette terre comme un mort...


 
Hier, al hamdouliLah, Allah m'a permis de m'assoir chez Lui afin de partager inshaAllah les bénédictions de la salat spéciale de l'Aid. Ce bohneur a malheureusement était ternis lorsque l'Imam a finis de guider la prière, la majorité des soeurs se sont levées et ont commencé à discuter entre elles, sans même se soucier( Allahou ahlam) du sermon que l'Imam prononçait. Sans égard pour celles qui souhaitaient continuer à écouter les exhortations  de l'iman. Les soeurs étaient debouts discuter peu discrètement avant de s'en aller pendant le sermon.
 
1ER ROUND:En regardant cette scène, j'ai trouvé triste de se fatiguer à planter un bel arbre sans en récupérer ses fruits lorsqu'ils tombent dans vos mains. En effet, lorsque l'on connait les efforts que ne nécessitent le fait de se lever particulièrement tôt ce jour, de préparer sa personne et toute sa famille, organiser sa journée afin d'être à l'heure pour la préparation de la viande, négocier sa journée au travail ou encore faire garder son enfant de très bas âge pour assister à la salaat (= l'arbre planté) comment peut-on ne pas écouter voire déranger le sermon qu'un homme a pris le temps de réfléchir, peaufiner adapter à ce jour sacré pour finalement nous l'offrir?!?(= les fruits de votre arbre). 
 
 
2EME ROUND: Le 1er coup
A la vue de ce triste tableau, 
j'ai osé penser dans un tout petit coin de mon coeur, que finalement j'étais heureuse d'être de celles qui était restées assises sagement. Al HamdoulilLah je ne voulais pas outrager ce moment de receuillement par des futilités de la vie quotidienne( bavarder, rigoler...).
Et c'est là que le premier coup m'a été asséné: l'orgeuil. Ce détestable péché m'avait été enjolivé par mes 2 ennemis jurés: nafs et shaytan. En effet sous couvert de bonnes intentions, je me suis sentie quelque part supérieure à mes soeurs dont je connais pas un microcentième du contenu de leur coeur.
 
3EME ROUND: 2ème coup
Je me rend compte que perdu dans mes pensées je ne prête plus moi même l'oreille au prêche, mon attention est complètement détournée. Les fruits ( rappelez-vous!) que je pensais tenir fermement dans ma mains me sont dérobés un à un...je suis en train de vivre à cet instant... ce que je reproche aux autres
 
3ème ROUND: Contre- attaque et K.O
 
Me vient alors cette pensée à l'esprit. Je m'imagine l'inimaginable: les regrets du jour du jugement. Quand les apparences ne seront plus d'aucune utilité et que le contenu des coeurs sera révélé et que par la miséricorde du Tout Puissant chacun sera dirigé vers sa destination le paradis ou l'enfer;Qu'est-ce qui m'affirme que le coeur de ces femmes que je juge bruyantes distraites ne sera pas plus léger que le mien, et que ce jour ou les faux-semblants n'auront plus leur place, ne me trouvera pas parmi ceux  dont la destination sera l'enfer (qu'Allah m'en préserve)...
Je m'empresse donc de reprendre mes esprits et de reconnaître que je ne suis rien voire moins que rien...et que mon comportement du moment le prouve très bien.
Je dégaine l'arme fatale qu'aucun de mes ennemis n'a dans ses poches: le repentir. De moi-même je sais que je ne peux pas me réformer car je dois me souvenir que la force et la puissance ne réside qu'en Allah et que sans LUI nous ne sommes rien mais vraiment rien de rien
 
MORALITE ( à lire jusqu'au bout si vous pouvez...)
 
1. Toute cette anecdote est réelle et a duré quelques minutes, dans la tête d'une soeur qui aurait pu être assise a côté de vous....pendant qu'elle regarde le mur, un enfant, la moquette de la mosquée (lol). Comme quoi, personne ne connait le contenu du coeur ou de la tête de l'autre. Soyons assez humbles pour ne pas nous juger hâtivement les unes les autres!!!!
2.Regardons toujours nos défauts avant d'aller chercher la cause des problèmes chez les autres. Si j'avais concentré mon attention sur la khotba ...j'aurais pu vous en faire profiter.....
3.La seule réalité honnête de ce bas monde est la mort, elle met tout le monde d'accord. Ainsi j'invite toutes mes soeurs à chercher à se souvenir du jour du jugement autant que faire se peut dans des petites situations de la vie quotidienne afin de se souvenir que nous ne sommes rien. Et que la valeur que nous avons réellement, laissons Allah le Sage, et le Juge des juges nous la donner.
4.Et désolée, pour celles qui s'attendait à ce que je décrive  une vraie bagarre dans une mosquée, avec des djelbabs qui volent dans tout les sens (lol). Mais qu'elles méditent:le plus spectaculaire ce n'est pas une claque ou un coup de poing que t'assénerai une soeur. La plus impressionnante des bagarres et celle où ton ennemi gagne en te tendant une arme afin que tu fasses le travail toi-même....Sachez que çà nous arrive tout les jours, car nous sommes faibles et que vos ennemis jurés jouent sur cette défaillance!

 
 
Conclusion:
 
C'est en discutant avec une soeur qui m'est chère ( qu'Allah la protège et fasse d'elle une mère de savants), et en lui exposant mon anecdote, que la question suivante s'est posée: " Et  TOI, qu'a tu fais pour l'islam, qu'as tu fait pour préserver la oumma?". Mais réponse: RIEN ( cela fait beaucoup de rien ...(lol))
Je propose( et seul Allah le VRAI, est garant de ma sincérité) aujourd'hui ma microscopique contribution aux poussières des briques consolidant l'édifice fragile de la Oumma 2010. 
 
Qu'Allah nous accorde d'être du nombre de ceux qui auront le coeur léger en ce jour terrible, d'être du nombre de ceux dont les oeuvres nous rapprocherons du groupe rapproché du prophète 'alayhi salatou wa salam, et nous préserve d'être de ceux qui jouent des faux-semblants pour ce faire aimer dans cette dounya.
Taqabala Allahou mina wa minkoum

 
Oum madina

 



01/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres