Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

Rapports intimes

 

Les rapports intimes en Islam :

Bismillah r rahmani r rahim

Avoir des relations sexuelles entre époux est un droit, qu'aussi bien l'homme que la femme ont en commun. Ils sont en droit tous les deux de tirer plaisir l'un de l'autre.
...
Parmi les marques d'attention à l'égard d'une femme, il y a également le fait de la considérer comme une égale et éviter de lui causer du tort, fut-ce en employant un mauvais mot.
Mu'awiya ibn Hayda rapporte : je demandais à l'Envoyé d'Allah alayhi salat wa salam : "quels droits nos épouses ont-elles sur nous?", Il alayhi salat wa salam répondit : "elles ont le droit tout comme vous à la nourriture et à l'hbillement et vous ne devez les frapper ni au visage ni les insulter. Si vous êtes irrités contre elles, continuez néanmoins d'entretenir avec elles des relations normales, sauf en ce qui concerne les rapports conjuguaux"

ASSUMER SON DEVOIR CONJUGAL :

Ibn Hazm le Dhâhirite a dit : "il a été prescrit à l'homme d'avoir des relations conjugales avec sa femme. Le minimum en la matière consiste à avoir des rapports avec elle au moins une fois durant son cycle de pureté, s'il en est capable. S'il ne s'acquitte pas de ce devoir, il désobéit au décret d'Allah. La preuve de ce nous disons est la Parole d'Allah soubhanaou taala : "quand elles seront purifiées, allez à elles par où Allah l'a pour vous décrété" S2 V222

La majorité des docteurs de la loi considère comme ibn Hazm que le mari doit s'acquitter régulièrement de son devoir conjugal à moins qu'il n'ait une excuse valable.

Ash shafii estime quant à lui que le mari n'est pas tenu d'avoir des rapports conjugaux, car il s'agit d'un droit qui lui appartient, or , comme tous les autres droits, il n'est pas obligé de l'exercer.

Quant à Ahmad, il préconise que le délai maximum accordé au mari pour s'acquitter de son devoir conjugal soit de 4 mois car si c'est là le délai qu'Allah a prescrit à ceux qui se sont engagés par serment s'abstenir de leurs femmes (ilâ'), il doit donc en être de mêmep pur eux qui ne s'y sont pas engagés.
Ceci étant si le mari voyage sans sa femme et que rien ne l'empêche de rentrer chez lui , Ahmad est d'avis qu'on octroie à ce dernier un délai de 6 mois. On rapporte qu'on demanda à Ahmad : "combien de temps un mari peut-il s'absenter loin de sa femme?" "6 mois, après quoi on lui envoie un courrier, s'il refuse de rentrer le juge prononce leur séparation"

Abu Hamid Al GHAZALI, a dit : "il convient que le mari s'acquitte de son devoir conjugal une fois tous les 4 jours. Voilà l'agissement le plus équitable. En effet le nombre de femmes qu'un homme peut avoir sous son giron s'élevant à 4, le mari doit pouvoir retarer l'acte sexuel jusqu'à cette limite. Ceci dit, il convient que la fréquence des rapports que le mari est tenu de s'acquitter. D'autre part, si le droit de réclamer le coït auprès des tribunaux n'est pas acquis à l'épouse, c'est en raison pour le juge de répondre à cette réclamation et d'y donner suite.

Il est avéré dans la sunna que l'actee sexuel est une forme d'aumône rétribuée d'Allah. Muslim rapporte que l'ENVOYE d'Allah alayhi salat wa salem a dit : "chaque fois que tu fais oeuvre de chair avec ta femme, tu fais une aumône." Les compagnons alayhi salam, demandèrent "comment chacun de nous satisferait ses appétits charnel et mériterait par là une rétribution?" le prophète alayhi salat wa salam répondit : "voyons! celui qui assouvit ses appétits de façon illicite ne se charge-t-il pas d'un péché? De même celui qui les satisfait de façon liite, obtient une rétribution.

Il est conseillé au mari de badiner, et folatrer avec sa femme, de la cajoler, l'embrasser et attendre qu'elle ait satisfait ses appétits charnels. ABU ya la rapporte, d'après Anas Ibn Malik que le Messager alayhi salat wa salem a dit : "lorsque l'un d'entre vous a une relation charnelle avec sa femme, qu'il soit sincère avec elle : s'il a satisfaits ses appétits avant elle, qu'il ne la presse pas, jusqu'à ce qu'elle ait satisfait les siens"

Dissimuler ses parties hontonses lors de l'accouplement :
L'islam a ordonné de se couvrir les parties intimes en toute occurence, à moins qu'il n'y ait nécessité.
At tirmidi rapporte d'après Bahz ibn Hakim, d'après son père, d'après son grd-père : je demandais "o prophète, il arrive que nous fassions apparaitre nos parties honteuses sans crier gare" Il lui répondit "cache tes parties honteuses sauf devant ta femme ou ta concubine" ; je demandais "o Envoyé d'Allah, et si les gens vivent les uns sur les autres?" IL répondit : "si tu peux t'arranger pour que personne ne les voie, alors fais le!" ; je demandai "et s'il y en a parmi nous qui sont nus?" il répondit "Allah a plus de droit à ce qu'on éprouve de la honte devant Lui que devant les hommes". Tradition qualifiée de "hasan" par tirmidi.

Cette tradition laisse entendre qu'il est permis de faire apparaître ses parties honteuses lors du coït. Cependant il convient que les 2 époux ne se déshabillent pas entièrement. Ibn Majah rapporte d'après Utba ibn abd as salimi, que l'Envoyé d'Allah alayhi salat wa salem a dit : "lorsque l'un de vous a des rapports sexuels avec sa femme, qu'il se couvre et ne se dénude pas comme les ânes"

AT tirmidi rapprote d'après IBn Umar le propos prophétique suivant : "prenez garde de vous dénuder ! car il en est qui ne vous quittent jamais sauf lors de vos besoins et lors du rapport sexuel, soyez donc pudiques à leur égard et honorez les" TRAdition qualifiée de "gharib"

Aisha radia Allah ana rapporte : l'Envoyé d'Allah alayhi salat wa salam n'a jamais vu mes parties génitales et je n'ai jamais vu les siennes."

PRONONCER LA FORMULE BISMILLAH avant de faire oeuvre de chair :
Il est recommandé de prononcer Bismillah et de chercher refuge auprès d'Allah contre satan avant d'avoir des rapports sexuels. Al Boukhary, Muslim et d'autres rapportent D'après ibn Abbas que le Messager alayhi salat wa salem dit : "celui qui au moment de s'accoupler avec son épouse, dit : Bismillah, Seigneur! éloigne nous de satan et éloigne satan de ce que TU nous octroies!" et qu'un enfant naisse de leur étreinte, satan ne saurait lui nuire.3"

Il est défendu de faire état de ses ébats amoureux à autrui (il y a déjà un article là dessus)
Il est défendu de pratiquer la SODOMIE (article déjà mis)
Pratique du coït interrompu (al azl) et la limitation des naissances (article dans photo pilule)

L'EPOUSE SE PARE POUR SON MARI :
Il est recommandé que la femme se fasse belle pour son mari en utilisant fards, teinture, parfum et autres. Ahmad rapporte que Karima bint Himam demanda à Aisha "que dis tu du henné, o mère des croyants?" elle répondit : "mon aimé alayhi salat wa salem appréciait sa couleur, mais n'aimait pas son odeur ; il ne vous ai pas défendu de l'utiliser entre vos menstrues ni même lors de celles-ci"

LE MARI SE PARE POUR SA FEMME
il est recommandé à l'homme de se parer pour sa femme. IBn Abbas a dit : je me pare pour ma femme comme elle se pare pour moi, et e ne lui pas tout le droit que j'ai sur elle, de peur qu'elle ne me demande tout le droit qu'elle a sur moi" Allah soubhanaou taala a dit : "les femmes ont droit à l'équivalent de ce qui leur incombe selon les convenances" S2 V228
La parure du mari doit être fonction de sa situation financière, il devra prendre en compre les goûts du moment car une parure convenable à une époque peut ne pas l'être à une autre, ou la parure peut convenir à un jeune mais pas au vieillard...Il devra se présenter à sa femme dans une parure qui la ravisse et la dissuade de porter son regard sur d'autres hommes.
Quant à l'utilisation du parfum, siwak, cure dent, shampooing, se laver et couper ses ongles voilà qui relève de l'évidence de tous.
Relève aussi de la parure le fait de se teindre pour les hommes agés, et de porter une bague pour jeunes et vieux, la bague étant l'ornement des hommes (pas en OR).
Il incombe au mari de savoir à quel moment sa femme a envie de lui pour la contenter et lui éviter de regarder ailleurs. S'il sent qu'il n'est pas capable d'assurer son devoir conjugal, nul grief à ce qu'il prenne des substances aph...rodisiaques....

VOILA LA PREMIERE PARTIE ACCESSIBLES A TOUTES
JE sais que certaines attendent "les dessous" du mariage, j'appellerais d'ailleurs l'article ainsi... Mais laissez moi un peu de tps pour chercher..

Salam alaykoum wa ramatAllah wa barakATOU MES oukthys

source FIQH AS SUNNA POUR LES FEMMES


17/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres