Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

Paroles d'un sage

BiSMILLAH R RAHMANI R RAHIM

 

 

Je transfère

 

 

 

Bismilehi ArRahmani ArRahimi
 
 
 
As Selem Alaykum Wa Rahmatullah Wa Barakatuh
 
 
Méfies-toi du bienfait

3Umar a écrit à 3utba ibn Ghazwân son gouverneur à Bassora : " ... Ceci dit, Tu es devenu gouverneur, tu parles et on t'écoutes, tu ordonnes et ton ordre est appliqué. Ah ! Et quel bienfait cela serait si tu ne t'élèves pas au-delà de ton rang et que tu ne transgresses pas à l'égard de ceux qui sont en dessous de toi. Méfies-toi encore du bienfait comme tu te méfierais du malheur et attention à ne pas succomber car ceci est impardonnable et attentio n à ne pas commettre de faux pas qui serait sans pardon. Paix sur toi "



Sa recommandation à son fils

3Umar e écrit à son fils 3abdullâh au moment d'une des absences et a dit :
" ... Ceci dit: Celui qui craint Allâh, Allâh le préserve. Celui qui place sa confiance en Lui, Il lui suffit.
Celui qui le remercie, Il lui rajoute. Celui qui fait un prêt à Allâh, Il le récompensera. Fais de la crainte la fondation de ton coeur et la lumière de ton regard. En effet, nulle oeuvre là ou il n'y a pas d'intention pour Allâh. Nul bien pour celui qui ne Le craint pas. Et nul bonheur pour celui qui n'a pas de religion."


Al 3aqd al-farîd, vol. 3 p.114


Une invocation

La dernière invocation de 3Umar , dans son discours, fût : " Ô Allâh ! Ne me laisse pas dans la confusion, ne m e prends pas au dépourvu et fais que je ne sois pas parmi les insouciants."

Al-3aqd al-farîd vol.3 p.184


La solitude

3Umar a dit : " Il y a, dans la solitude, une volonté de fuir les mauvaises fréquentations." ( ou il a dit : " ... des mauvais comportements.")

Az-zuhd al-kabîr, d'Al-Bayhaqî n°118.


Les conseillers sincères

3Umar a dit :
" Il n'y a pas de bien dans un peuple qui ne se conseille pas, ni il n'y a de bien dans un peuple qui n'aime pas ceux qui conseillent."

Risâla al-mustarchidîn, p.71


Revenir à la Sunna

3Umar a dit :
" Faites revenir les ignorances à la Tradition ( sunna)"

Al-Istaqâma, vol 1p.5


Tu n'es pas un traître


3Umar a dit : " Tu n'es pas un traître, le traître ne me trompe pas."


Al-3aqd al-farîd, vol.1 p.53


Une attestation (d'honorabilité)

Un homme a dit à 3Umar ibn al-Khattâb :
" Untel est une personne véridique.
Il lui a dit : As-tu voyagé avec lui ?
Il a répondu : Non.
3Umar de dire : Y a-t-il eu une relation entre toi et lui ?
Il a répondu : Non.
Il a demandé : Lui as-tu confié quelque chose ?
Il a répondu: Non.
Ibn al-Khattâb a dit alors : Tu es quelqu'un qui ne sais rien de lui. Je te vois le regarder [simplement] lever et baisser sa tête à la mosquée ! "


Voir Al-Asrâr al-marfu3a


Peu me soucie

3Umar ibn al -Khattâb a dit : " Je me soucie peu de la situation dans laquelle je suis au matin, que je l'aime ou que je la répugne, peu m'importe car je ne sais pas ou se trouve le bien. Est-ce dans ce que j'aime ou dans ce que je répugne."

Tanbîh al-ghâfilîn, p.364


La vertu de l'homme est son bien

3Umar a dit : " La vertu de l'homme est son bien, sa noblesse est dans sa religion et sa virilité dans son comportement."

Al-3aqd al-farîd, vol 2 p.326


L'entrée auprès des rois

3Umar a dit :
"Celui qui entre auprès des rois, en sort en étant en colère après d'Allâh."

Al-3aqd al-farîd, vol3 p.159, c'est à dire que la personne dédaigne les bienfaits d'Allâh sur lui du fait de voir l'opulence dans laquelle vivent les rois.


Les affaires sont de trois sortes :

3Umar a dit :
" Les affaires sont de trois sortes :

- Une affaire dont la guidée est évidentes, suis là !
- Une affaire dont le mal est évident, évites là !
- Une affaire qui te pose problème, rapportes-la à [ la parole d'] Allâh."



Délaisser le pêché est un bien

3umar a dit : " Retenez âmes de leurs désirs car ils sont nombreux. Si vous ne les retenez pas, ils vous feront pencher vers le mal. Cette vérité est lourde et amère alors que le faux est léger et agréable. Le délaissement du pêché est meilleur que le remède du repentir. Il se peut qu'un regard ensemence un plaisir et qu'une heure de plaisir fasse hériter à la personne une longue tristesse."

Al-bayân wa at-tabyîn, vol.3 p.138


La fierté des musulmans

3Umar ibn khattâb a dit à ses délégués : " Ne laissez quiconque parmi les mécréants employer une personne parmi les musulmans"

Al-3aqd al-farîd, vol.4 p.405


Plus mauvais qu'un âne

3Umar : " Si tu as une religion, tu as une noblesse. Si tu as une raison, tu as une fondation. Si tu as un comportement [louable], tu as une virilité. En dehors de cela, tu as plus mauvais qu'un âne."

Al-3aqd al-farîd, vol2 p.102.


Ce que l'on doit craindre

3Umar a dit : " Ce que je crains le plus pour vous est une avarice à laquelle on obéit, une passion que l'on suit et la vanité en soi."

Jâmi3 bayân al-3ilm wa fadlihi, vol.1 p.173


La parole blessante

3Umar a dit :
" Lorsque tu entends une parole qui te blesses, alors courbes-toi devant* elle jusqu'à l'ignorer."

* càd "humilies toi

Al-3aqd al-farîd, vol2 p.130


Le chef de son peuple

3Umar ibn al-Khattâb a dit à un homme : "Qui est le chef de ton peuple ?
il a répondu: Moi !
Il lui a dit alors : Tu as menti. Si tu étais celui-ci, tu ne l'aurais pas dit."


Al-3aqd al-farîd, vol2 p.134


La virilité

3Umar a dit :
"La virilité est de deux types, une apparentes et une cachée:

- La virilité apparente correspond aux vêtements purs. (dénué de pêchés)
-La virilité intérieure correspond à la chasteté."


Al-3aqd al-farîd, vol2 p.138


La peur de 3Umar

Lorsque 3Umar fut poignardé, il a dit : " Par Allâh ! Si je pouvais réunir ce que la terre contient en or, je me rachèterai du châtiment d'Allâh avant de le voir."

Tahdîb 7ilyat al-awliyâ', vol. 1 p.72.


Ah que je fus ...

3Umar a dit :
"Ah que je fus un mouton (appartenant) à ma famille, ils m'engraissent et s'en réjouissent, jusqu'à devenir le plus gras possible. Puis des personnes qui s'aiment leur rendent visite, ils rôtissent une partie de moi, ils en sèchent une autre puis ils me mangent et ainsi, ils me sortent ( de cette vie d'ici bas) pur sans jamais avoir été un être humain."

Tahdhîb 7ilyat al-awliya', vol.1 p.72


La responsabilité du dirigeant

3Umar a dit : " Si un e brebis perdue mourait sur une rive de l'Euphrate, je penserai qu'Allâh m'interrogerait sur cela le jour de la résurrection."

Tahdhîb 7ilyat al-awliya', vol.1 p.73


Espoir et crainte

3Umar a dit :
" Si un héraut proclamait des cieux : Ô gens ! Vous entrerez tous ensemble au Paradis excepté un seul homme, je craindrai être celui-ci. Si un héraut proclamait des cieux : Ô gens ! Vous entrerez tous ensemble en Enfer excepté un seul homme, j'espérai être celui-ci."

Tahdhîb 7ilyat al-awliya', vol.1 p.73


Le secours vient d'Allâh

3Umar a dit :
" Je vais destituer Khâlid ibn al-Walîd et al-Muthannâ - Muthannâ banî Chaybân - afin qu'ils sachent que c'est Allâh qui secourt Ses serviteurs et non tous les deux qui les secourent."
Tabaqât ibn Sa3d, vol.3 p.151.


Les erreurs de langage

3Umar est passé auprès de gens allongés l'un d'entre eux a dit : asabta !*, 3umar Ibn al-Khattâb a dit : " Les erreurs de langage sont pires que les erreurs de tir."


* En prononçant le ssâd en sîn

Tabaqât ibn Sa3d, vol.3 p.151


L'éducation de l'âme

3Umar ibn al-khattâb porta une outre à son cou; on le lui a fait remarqué. Alors, il a dit: "Mon âme m'a incité à me pavaner, alors j'ai voulu la rabaisser."


Siyar al-khulafâ' ar-râchidîn, de Dhahabî , p.83


La famille du calife et l'attachement aux ordres

Lorsque 3 Umar interdisait aux gens quelque chose, il se rendait auprès de sa famille et leur disait : "Vous avez entendu ce que j'ai interdit. Si j'apprends que l'un d'entre vous a commis quelque chose que j'ai interdit alors je lui doublerai le châtiment "


Tabaqât ibn Sa3d, vol3 p.154.


Allâh a des serviteurs ...

3Umar a dit : " Allâh a des serviteurs qui tuent le faux en s'en éloignant et qui revivifient la vérité par son rappel. On les a incité alors ils ont désiré, on leur a fait peur alors ils ont craint, apeurés ils ne sont pas en sécurité, ils ont vu de la certitude ce qu'ils n'ont observé (de leurs yeux), ils l'ont fréquenté sans jamais s'en séparer, la crainte les a rendu dévoués et sincères, ils se sont éloignés de ce qui cessait de les atteindre, il n'en ait rien resté. La vie est, pour eux une faveur, la mort leur est un honneur."

7ilya t al-awliyâ', vol1 p.55


La mort du coeur

3Umar a dit : " Celui qui rit beaucoup, sa crainte diminue. Celui qui plaisante, on fait peu cas de lui. Celui qui a de la propension pour quelque chose, ainsi il est connu. Celui qui parle beaucoup d'erreurs sa pudeur diminue, celui dont la pudeur diminue sa crainte diminue, et celui dont sa crainte diminue son coeur meurt"

Sifat as-safwa, vol1 p.149


La connaissance du mal

On a dit à 3Umar ibn al-khattab :Untel ne connaît pas le mal. Il a répondu : "Celui-ci est plus à même de tomber dedans."

Al-bayân wa at-tabyîn, vol1 p.99


Le gagne pain

3Umar a dit :" Un gagne pain grâce auquel on vit est mieux que solliciter les gens. On a rappelé à 3Umar la dissipation des biens des jeunes des Quraych. Il a dit: Le métier de l'un d'entre eux me préoccupe plus que sa pauvreté".

Al-bayân wa at-tabyîn, vol2 p.81


La fierté de l'Islâm

3Umar a dit:
" Vous étiez les gens les plus vils puis Allâh vous a rendu puissants par Son Messager . Dans le cas ou vous irez chercher la puissance auprès d'un autre que lui, Allâh vous rabaissera"

7ilyat al-awliya', vol1 p.47.


Votre vie d'ici-bas

Al-7assan a dit :
3Umar est passé près d'ordures, il s'y arrêta. C'est comme s'il fut atteint de la gêne ( qui en dégageait), puis il a dit : Voici votre vie d'ici-bas pour laquelle vous êtes assidus."

Az-zuhd, de l'imam A7mad p.147


Sa recommandation pour le calife après lui

3Umar a dit :
" Je te recommande la crainte d'Allâh, la prudence vis-àvis de Lui, la crainte de Sa vendeance et Son information à ton égard sur une défiance.
Je te recommande de craindre Allâh concernant les hommes, et non de craindre les hommes concernant Allâh.
Je te recommande d'être juste à l'encontre du "troupeau", de te libérer pour (répondre à) leurs besoins, de ne pas devancer leurs personnes riches sur leurs pauvres car à travers ceci, par la volonté d'Allâh , tu auras la paix de ton coeur, la diminution de ton fardeau et une meilleur fin dans ton affaire jusqu'à ce que cela parvienne à celui qui connaît ton secret et qui se met entre toi et ton coeur.
Je t'ordonne d'être ferme lorsqu'il s'agit du commandement d'Allâh, de Ses limites et Ses désobéissances, puis envers les gens proches ou éloignés, ne sois pris d'attendrissement pour personne afin de ne pas abuser d'elle comme tu tran gresserais de Sa sacralité. Mets les gens aupriès de toi sur la même échelle. Peu t'importe sur qui la vérité est obligatoire. Ne crains pas le blâme de quiconque en Allâh et attention au favoritisme et à l'affection sur ceux qu'Allâh t'a donné autorité."


Al-bayân wa at-tabyîn, vol2 p.46.


Lisez le Quran

3Umar a dit :
" Lisez le Quran et vous en serez connu. Oeuvrez selon lui et vous serez parmi ses proches. Le fait d'obéir face à une désobéissance à Allâh ne permettra pas plus, à celui qui possède un droit, d'obtenir ce droit.
Le fait d'un homme oeuvre avec vérité ou qu'il fasse le rappel du Très grand (Allâh), ne rapprochera personne d'un terme, ni ne l'éloignera d'une subsistance "


Al-bayân wa at-tabyîn, vol2 p.70


La sincérité de l'intention

Il a dit :
" Celui qui purifie sincèrement son intention Allâh lui suffit pour ce qu'il y a entre lui et les hommes. Celui qui s'embellit pour les hommes de ce dont il n'a pas dans son coeur et d'Allâh le sait , Alors Il l'avilira"

7ilyat al-awliyâ', vol.1 p.50


La patience

3Umar a dit : " Le meilleur acquis que nous avons trouvé est la patience."

Az-Zuhd, de l'imam Ahmed .146.


Jugez vos personnes

3Umar a dit:
"Jugez vos personnes avant que vous ne soyez jugés. Pesez vos personnes avant qu'on ne vous les pèse. Car jugez vos personne aujourd'hui vous est plus facile que le jugement de demain. Embellissez-vous en vue de La Grande Comparution , { Ce jour là vous comparaîtrez, aucun de vos secrets ne sera caché} Al7aqqah, v.18 "

Azuhd, de l'imam ahmad, p.149


L'assise des repentants

3Umar a dit: " Asseyez-vous avec les repentants car ils possèdent les choses les plus douces: Les cœurs"

Tahdhîb 7iliyat al-awliyâ', vol1 p.71


Les réceptacles de la connaissance

3Umar a dit: " Soyez des receptables du Livre, des fontaines de connaissance. Demandez à Allâh la provision au jour le jour et ne soyez pas gênés qu'il ne vous ait pas augmenté"

Az-zuhd, de l'imam Ahmad p.149


Ou sont les égards et le reproche ?

3Umar a dit à un homme qui voulait divorcer de sa femme: " Pourquoi la divorces-tu ? La personne a répondu : Je ne l'aime pas. 3Umar a dit : Toute maison a t-elle été construite sur l'amour? Ou sont les égards et le reproches ?"

Al-bayân wa at-tabyîn, vol 2 p.89


Apprenez à vos enfants ...

3Umar a écrit aux provinces et a dit : " ... Ceci dit: Apprenez à vos enfants la natation et l'équitation. Rapportez leur ce qui constitue un exemple et les beaux poèmes"

Al-bayân wa at-tabyîn, vol2 p.180


Les plus beaux discours

3Umar a dit:
" S'il n'y avait trois choses, j'aurais aimé déjà rencontrer Allâh :
- Si ce n'était la marche dans la voie d'Allâh
- Si ce n'était poser mon front pour Allâh
- Si ce n'était de m'asseoir avec les gens qui choisissent les plus beaux discours comme on cueille les plus beaux fruits."


Tahdhîb 7iliyat al-awliyâ', vol1 p.71

http://www.espace-adherents-ames.com /

 



16/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres