Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

Le mieux que l'on prépare pour l'autre monde

Hadith ~ Le mieux qu'on prépare (pour l'autre monde)

 


Abou Shoumasa (DAS): "Nous assistâmes aux dernières heures de Amr Ibn Al'As (DAS) alors qu'il était mourant. Il pleura longtemps et tourna son visage vers le mur. Son fils se mit à lui dire: "O père! Est-ce que le Messager de Dieu (BSDL) ne t'a pas annoncé telle bonne nouvelle (son entrée au Paradis)? Il se tourna vers nous et dit: "Le mieux qu'on prépare (pour l'autre monde) c'est notre attestation qu'il n'y a de dieu que Dieu et que Mohammad est le Messager de Dieu. Dans ma vie je suis passé par trois états. Il fut un temps où je me vis l'homme le plus haineux vis-à-vis du Messager de Dieu (BSDL). Mon plus grand désir était alors d'avoir une occasion pour le tuer. Si j'étais mort dans cet état, j'aurais sûrement été des gens de l'Enfer. Puis, quand Dieu mit l'Islam dans mon coeur, je vins trouver le Prophète (BSDL) et lui dis: "Tends la main, que je fasse acte d'allégeance!" Il tendit sa main puis je retins la mienne. Il dit: "Qu'as-tu donc? O Amr!" Je dis: "J'ai mes conditions". Il dit: "Et que sont-elles?" Je dis: "Mon absolution". Il dit: "Ne sais-tu donc pas que l'Islam efface tout ce qui le précède et que le pèlerinage efface tout ce qui le précède?" Nul était alors pour moi plus aimable que le Messager de Dieu (BSDL) et nul n'était à mes yeux plus vénérable que lui. Je ne pouvais pas emplir entièrement mon oeil de son image tellement je le vénérais. Si l'on m'avait demandé de faire sa description, j'en aurais été incapable car mon respect m'empêchait de fixer sur lui mes regards. Si j'étais mort dans cet état j'aurais eu le ferme espoir d'être des gens du Paradis. Puis on nous a confié des gouvernorats et je ne sais quel est mon état dans l'exercise de ces fonctions. Une fois que je serai mort, je tiens à ce qu'il n'y ait dans mon cortège funèbre ni pleureuses, ni feu. Quand vous m'aurez enterré, faites couler lentement sur moi la terre et restez autour de ma tombe le temps d'abattre une chamelle et d'en distribuer la viande afin que votre présence m'aide a supporter ma solitude et que je voie ce que je devrai répondre aux Anges-Messagers de mon Seigneur". (Rapporté par Moslem)

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Commentaire:
Dès que le mort est enterré, il est soumis à un questionnaire dont dépendra sa destinée en Paradis ou en Enfer.

Deux Anges à l'aspect effarant le font asseoir et lui disent: "Quel est ton Dieu et que penses tu de Mohammad?"

S'il s'agit d'un hypocrite ou d'un mécréant, il dit: "C'est vous mon Dieu et quand à Mohammad, j'ai entendu les gens dire de lui des choses et j'ai dit comme eux".

Ils lui donnent alors un coup tellement terrible qu'il pousse un cri que toutes les créatures vivantes entendent à l'exception des humains et des génies (djinns). Car si ces derniers l'entendaient, ils en mourraient tous de peur. Puis ils lui montrent sa place future en Enfer.

Si c'est un bon croyant, il leur répond que son Dieu est en même temps le leur et que Mohammad est le Prophète et le Messager de Dieu.

Ils lui montrent sa future place au Paradis et il se rendort en paix jusqu'au Jour du Jugement dernier.

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l’Imam Mohieddine Annawawi 631 – 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 93, Page 260, Numéro 708



18/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres