Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

Le jeûn de ACHOURA (10e JOUR de mouharram)

Bismillah R rahmani r Rahim

 

je transfère

 

D'après Abou Moussa Al Ach'ari (qu'Allah l'agrée), le jour de achoura était un jour de fête chez les juifs ainsi le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Jeûnez-le vous».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2005 et Mouslim dans son Sahih n°1131)

D'après Abou Qatada (qu'Allah l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a été interrogé concernant le jeûne du jour de achoura. Il a dit: «Il efface l'année précédente».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1162)

D'après Ibn Abbas (qu'Allah l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) ne recherchait pas le mérite d'un jour sur un autre jour après le ramadan sauf achoura.
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1020)

D'après Abou Said Al Khoudri (qu'Allah l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Celui qui jeûne arafat, il lui est pardonné une année devant lui et une année derrière lui et celui qui jeûne achoura il lui est pardonné une année».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1013)

Précision n°1: Comment jeûner achoura ?

D'après Ibn Abbas (qu'Allah l'agrée), lorsque le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a jeûné le jour de achoura et a ordonné de le jeûner, ils ont dit: Oh Messager d'Allah! Certes c'est un jour auquel les juifs et les chrétiens donnent de l'importance. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «L'année prochaine, si Allah le veut, nous jeûnerons le neuvième jour». Ibn Abbas a dit: L'année suivante n'est pas venue avant que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) ne décède.
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1134)

D'après Ibn Abbas (qu'Allah l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Si Allah veut que je vive jusqu'à l'année prochaine, je vais jeûner le neuvième jour de peur de manquer le jour de achoura».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°350)

D'après Chou'ba (qu'Allah l'agrée), Ibn Abbas (qu'Allah l'agrée) jeûnait le jour de achoura et faisait suivre deux jours de peur de le rater.
(Rapporté par Ibn Abi Chayba dans son Mousannaf n°9480 et authentifié par Cheikh Zakaria Al Bakistani dans Ma Saha Min Athar Al Sahaba Fil Fiqh vol 2 p 675)

D'après Ata (qu'Allah l'agrée), Ibn Abbas (qu'Allah l'agrée) jeûnait un jour avant achoura et un jour après.
(Rapporté par Tabari, Al Bayhaqi et Tahawi et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sahih Ibn Khouzeima vol 3 p 290)

Ibn Qayim Al Djawziya a dit dans Zaad Al Ma'ad (vol 2 p 72):
«Il y a trois degrés pour le jeûne de achoura:
- le plus parfait est de jeûner avec achoura un jour avant et un jour après
- puis le fait de jeûner achoura avec le neuvième jour et c'est ce qui est montré par la plupart des hadiths
- puis le fait de jeûner achoura seul»

Précision n°2:

Cheikh Otheimine a dit: «Celui qui jeûne le jour de arafat ou de achoura alors qu'il lui reste des jours de ramadan à rattraper son jeûne est valable mais si il avait eu l'intention de jeûner ce jour comme rattrapage de ramadan alors il obtient deux récompenses: la récompense du jour de arafat ou du jour de achoura avec la récompense du rattrapage».
(Fatawa Zakat Wa Siyam p 796)
 
 




 


02/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres