Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

La voix de la femme

 

Dans un premier temps on parle de la voix de la femme, qui peut-être sujet à tentation, et dans un deuxième temps sur la possibilité de la femme de prier à voix haute quand ce sont des prières à voix haute mais sans qu'un homme ne puisse l'entendre, et sans que cela dérange d'autres prieurs.
ALLAH WARLEM
BONNE LECTURE

Bismillah r rahmani rahim

Question :
Qu’en est-il de ce qui est dit au sujet de la voix de femme comme étant une chose à dissimuler ?

Réponse :

La voix de la femme n’est pas en principe ’Awra. Les femmes se plaignaient au Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) et l’interrogeaient au sujet des matières religieuses. Elles ont agit de la sorte aussi avec les Califes bien Guidés (radhiallâhu ’anhum) et ceux qui détenaient l’autorité après eux. Et elles saluaient des hommes non-mahram avec le Salam [Salut Islamique] et ils leurs rendaient le Salam, et aucun des Imâms de Islâm ne les a réprimandés pour cela.

Mais il n’est pas permis à une femme de parler d’une voix douce ou plaisante, parce que Allâh - Ta’âla - dit :

" O Femmes du Prophète ! Vous n’êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade (l’hypocrite) ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent. " [1]

Car les hommes peuvent être tentés par cela, comme il l’est indiqué dans ce verset.

C’est ALLâh qui assiste. [2]

--------------------------------------------------------------------------------

SHeikh Sâlih al-Fawzân dit qu’il est recommandé à la femme de prier à haute voix ; qu’il s’agisse d’une prière obligatoire ou d’une prière surérogatoire, pour vu qu’elle ne soit pas entendue par un homme pouvant être tenté par sa voix.

La femme peut prier à haute voix si elle se trouve dans un endroit où aucun étranger ne l’entend et si elle accomplit une prière de nuit, sauf si elle risque de déranger d’autres prieurs.

Quand elle accomplit une prière du jour, elle le fait à voix basse parce que cette prière doit se faire ainsi et que l’élévation de la voix dans une telle prière n’est pas recommandée parce que contraire à la Sounnah. [3]

Notes :

[1) Coran, 33/32 ;
[2] Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-’Ilmiyyah wal-Iftâ, 6/85
[3] Kitâb « Fatâwa al-Mar’a al-Mouslima » - SHeikh Sâlih al-Fawzân, p.322

Un frère m'a envoyé un complément d'infos :
Sheikh lbn Baz :
-Est-il permis à une femme d'appeler à la prière par le Adhan?
R:Il n'est pas permis à la femme d'appeler à la prière par le Adhan et c'est l'avis de nombreux savants,parceque cette pratique ne s'est pas faites à l'époque du prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) ni pendant la période des califes bien guidés.

Commission permanente de Fatwas
-La femme avant de commencer la prière peut-elle dire la Iquama ou entrer directement dans la prière(L'appel à débuter la prière)?.
L'appel pour la prière et la Iquama ne se fait que par l'homme mais pas pour la femme.De ce fait la femme fait la prière sans Iquama.

Sheikh ibn baz:
-Est-il permis à une femme de présider la prière pour femmes seulement ?.
Oui il est permis pour la femme de présider la prière pour femmes seulement,elle se met au milieu d'eux et lira le Coran à haute voix dans les prières où le Coran se lit à haute voix


16/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres