Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

Celui qui jeûn et qui meurt

Bismillah r rahmani r rahim

 

 

D'après Houdheyfa (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui meurt alors qu'il nourrissait un pauvre sincèrement pour Allah rentre dans le paradis, celui qui meurt dans un jour qu'il jeûnait sincèrement pour Allah rentre dans le paradis et celui qui meurt en disant La Ilaha Illa Allah sincèrement pour Allah rentre dans le paradis ».
(Rapporté par Abou Nouaym et authentifié par cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1645)

L'imam Abder Rahman Ibn Hassan Al Cheikh (mort en 1285) a dit dans Fath Al Majid p 44: « Celui qui atteste de La Ilaha Illa Allah est celui qui prononce cette parole en connaissant son sens et en agissant par ce qu'elle induit que se soit dans son for intérieur comme dans ses actes extérieurs. Ainsi il faut forcément pour les deux attestations de foi la science, la certitude et agir par ce qu'elles induisent comme Allah a dit:  - Sache qu'il n'y a pas d'autre divinité qui mérite d'être adorée par justice si ce n'est Allah - [Sourate Mouhammad verset 19] - et il a dit également: - Sauf ceux qui attestent de la vérité alors qu'ils savent - [Sourate Zoukhrouf n°43 verset 86].

Par contre le fait de prononcer cette parole sans comprendre son sens, sans en avoir la certitude et sans mettre en pratique ce qu'elle induit comme désavouement de l'association, comme sincérité dans les paroles et les actes (la parole du coeur et de la langue et les actes du coeur et des membres) alors ceci ne profite en rien par consensus ».


عن حذيفة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من ختم له بإطعام مسكين محتسبا على الله عز وجل دخل الجنة من ختم له بصوم يوم محتسبا على الله عز وجل دخل الجنة ، من ختم له بقول لا إله إلا الله محتسبا على الله عز وجل دخل الجنة


22/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres