Angie, sa dounia, son din, et ses soeurs mortelles

Article sans titre

Bismillah r Rahmani r Rahim

 

transfert

 

au sujet des manifestations

 

Fatwa de l’éminent savant ‘Abd Al-‘Aziz Ibn Baz
 
« Le bon comportement est parmi les meilleurs moyens pour que la vérité soit acceptée et le mauvais comportement est parmi les voies les plus dramatiques qui conduisent au refus de la vérité, au désordre, à l’injustice, à l’inimitié et aux bagarres. De même, ce que font certaines personnes comme manifestations qui amènent un g...rand mal pour la da’wa. Les marches dans les rues et les slogans ne sont pas une voie pour réformer la situation et la da’wa. La voie authentique passe par les visites (aux responsables), les correspondances écrites, et ceci de la meilleure manière. Il faut conseiller le président, l’émir, le chef de la tribu de cette manière, sans brutalité ni manifestation. Le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) est resté 13 ans à la Mecque, et il n’a pas fait de manifestation, ni de marche et n’a pas menacé les gens de piller leurs biens ou de les tuer. Et il n’y a aucun doute que ceci est la cause d’un grand mal pour la prêche et les prêcheurs, et empêche la da’wa de se propager, ce qui conduit les présidents et les leaders à empêcher et interdire (ces manifestations) par tous les moyens. Et ceux qui manifestent veulent le bien, mais cela conduit au contraire. Le fait que le prêcheur emprunte la voie des prophètes et de ceux qui les ont suivis, même si cela prend du temps est meilleur qu’un acte qui nuit et gêne la da’wa et peut même la détruire. Et il n’y a de force et de puissance qu’en Allah. »
 
(Source : Majala al-buhuth al-islamya n°38)

 

 

 

 

A propos des manifestations

Cheikh Sâlih Al-Fawzân

Question : qu’Allah vous récompense ô cheikh, la personne qui pose la question suivante demande : Quel est le jugement concernant les manifestations. Est-ce considéré comme Jihâd sur la Voie d'Allah ?

Réponse : Il n'y a aucun bénéfice dans les manifestations- c'est juste de l’agitation et du désordre. Comment cela causerait-il du mal à l'ennemi si les gens sortent et manifestent dans les rues, élevant leurs voix ? C'est plutôt quelque chose qui rendra l'ennemi satisfait et heureux. Ainsi il dira : « Cela leur a nuit et les a blessés. » Donc l'ennemi se réjouira.

L’islam est une religion de tranquillité et de calme ; c'est une religion de connaissance. Ce n'est pas une religion de cris et d’agitation. C'est une religion qui s'efforce d’atteindre la tranquillité et le calme, et en même temps, (encourage) à faire des actes bénéfiques et louables, comme soutenir les musulmans, invoquer pour eux et leur donner de l'argent et des armes. Cela est digne d'éloges. Et aussi (ce qui est bénéfique) discuter pour se défendre contre la montée de l'oppression dans les divers pays dans lesquels ils sont et réclamer de ces pays, qui prétendent être démocratiques, que ces musulmans aient les droits qui leur sont dus. Et les droits de l’homme sont ce à propos de quoi ces gens se vantent tant. Cependant, selon eux, seul le mécréant est un être humain, tandis que le musulman à leurs yeux n'est pas un être humain - il est un terroriste ! Ils appellent les musulmans terroristes ! Et l'être humain qui a des droits (humanitaires), à leurs yeux, est le mécréant ! Question : qu’Allah vous récompense ô cheikh, la personne qui pose la question suivante demande : Quel est le jugement concernant les manifestations. Est-ce considéré comme Jihâd sur la Voie d'Allah ?

Réponse : Il n'y a aucun bénéfice dans les manifestations- c'est juste de l’agitation et du désordre. Comment cela causerait-il du mal à l'ennemi si les gens sortent et manifestent dans les rues, élevant leurs voix ? C'est plutôt quelque chose qui rendra l'ennemi satisfait et heureux. Ainsi il dira : « Cela leur a nuit et les a blessés. » Donc l'ennemi se réjouira.

L’islam est une religion de tranquillité et de calme ; c'est une religion de connaissance. Ce n'est pas une religion de cris et d’agitation. C'est une religion qui s'efforce d’atteindre la tranquillité et le calme, et en même temps, (encourage) à faire des actes bénéfiques et louables, comme soutenir les musulmans, invoquer pour eux et leur donner de l'argent et des armes. Cela est digne d'éloges. Et aussi (ce qui est bénéfique) discuter pour se défendre contre la montée de l'oppression dans les divers pays dans lesquels ils sont et réclamer de ces pays, qui prétendent être démocratiques, que ces musulmans aient les droits qui leur sont dus. Et les droits de l’homme sont ce à propos de quoi ces gens se vantent tant. Cependant, selon eux, seul le mécréant est un être humain, tandis que le musulman à leurs yeux n'est pas un être humain - il est un terroriste ! Ils appellent les musulmans terroristes ! Et l'être humain qui a des droits (humanitaires), à leurs yeux, est le mécréant !

Donc les musulmans doivent suivre et adhérer à la voie que l’islam a prescrit en ce qui concerne ce qui arrive et dans d'autres situations. L’islam n'est pas venu avec des manifestations, des cris et en élevant la voix. Il n'a pas prescrit la destruction de la propriété ou de commettre des violations. Tout cela ne fait pas partie de l'islam. En effet … Cela n’apporte aucun avantage. Cela ne fait que nuire aux musulmans et ne nuit pas à l'ennemi. En fait, leur ennemi se réjouit de cela et se dit : « Je les ai affectés, je les ai fâchés et je les ai influencés. »

Écouter les propos du Cheikh en arabe.

Session de question-réponse ouverte sur Paltalk tenu

avec cheikh Al-Fawzân le 14/04/02.

Traduit par les Salafis de l’Est sur la base d’un article du site www.al-manhaj.com



14/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres